Que savoir sur la Chrysope ?

1423
Partager :
Que savoir sur la Chrysope ?

De nos jours, il est encore évident de constater que le monde est constitué d’une diversité d’espèces animales. Au nombre de ces dernières, il y a la chrysope. C’est l’un des nombreux insectes qui présentent diverses utilités à l’être humain, notamment dans un potager. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur ces insectes.  

La chrysope : que pouvez-vous savoir ?

La chrysope est une espèce animale appartenant à la famille des Chrysopidés. De façon vulgaire, elle est appelée la demoiselle aux yeux d’or ou lion des pucerons aux yeux d’or. Elle se reproduit par les larves de chrysopes qui grandissent et donnent les adultes. La chrysope verte se nourrit généralement de pucerons, de thrips, d’araignées rouges, d’acariens, de larves de cochenilles et d’aleurodes. Celles à l’âge adulte se nourrissent de pollen et de nectar.

Lire également : Comment couper les racines de votre orchidée pour une floraison optimale ?

L’un des premiers avantages qu’offre ce type d’insecte est qu’il peut être utilisé pour la lutte biologique dans un potager. En effet, grâce à sa larve, elle a la capacité de dévorer certains nuisibles, dont les pucerons ou mouches et même la cochenille. La chrysope verte est facilement manipulable et ne présente aucun danger pour l’Homme ni pour les animaux. Cependant, elle reste très sensible aux pesticides et aux insecticides. Pour la protection de votre potager, vous pouvez facilement vous procurer leur larve et les déposer sur les plans attaqués. 

Par ailleurs, il est assez facile d’attirer la demoiselle aux yeux d’or dans votre jardin. Pour qu’elle apparaisse dans un endroit, il faut un habitat et des aliments. L’une des nombreuses astuces que vous avez est de construire un ou plusieurs hôtels à insectes près de votre potager. Vous pourrez vous servir d’une boîte en bois de préférence. Remplissez cette dernière de paille. Assurez-vous de faire de petits trous dans la boîte afin de permettre aux insectes d’entrer. 

A découvrir également : Astuces pratiques pour un jardin bio et respectueux de l'environnement

Les différents types de chrysope et leurs caractéristiques

Il existe plusieurs types de chrysopes, chacun avec ses propres caractéristiques et particularités. Voici quelques-unes des variations les plus courantes :

Cette variété est la plus commune en Europe et mesure environ 1 cm. Elle a un corps vert clair ou jaune pâle, deux yeux dorés très distinctifs et une paire d’ailes transparente qui peuvent atteindre jusqu’à 2 cm de longueur. Cette espèce se nourrit principalement de pucerons, mais elle peut aussi manger d’autres insectes nuisibles.

Cette espèce possède un corps noir velu avec des taches blanches sur les ailes. Les adultes mesurent entre 1,5 et 2 cm de longueur. Souvent appelée Chrysopa carnea, cette variante est assez rare en Europe.

Cette espèce porte bien son nom : le dessin sur ses ailes ressemble à une bande sombre longitudinale visible lorsque l’insecte vole ouvert comme un livre dont la couverture serait en bas tandis que les pages seraient au-dessus pour former cette bande centrale obscure tout le long du dos.

Cette espèce se distingue rapidement par sa couleur violette foncée alors qu’elle reste souvent verte selon l’éclairage chez toutes les autres variétés connues.

Les larves issues des œufs pondus vont subir une métamorphose avant de se transformer en adultes. Ce processus peut prendre jusqu’à deux mois, selon les conditions environnementales et la disponibilité de nourriture.

Lorsqu’elle est prête à pondre, la femelle va déposer ses œufs sur des feuilles ou dans les fissures d’écorce. Les larves qui émergent sont voraces et commencent immédiatement leur travail de prédateur pour chaque type d’insecte nuisible déjà mentionné ci-dessus. La chrysope adulte ne vit que quelques semaines et peut pondre plusieurs centaines d’œufs au cours de sa vie, assurant ainsi une bonne croissance des populations dans votre jardin.

La chrysope est un insecte extrêmement utile à avoir dans son jardin pour lutter contre les insectes nuisibles sans utiliser de pesticides potentiellement dangereux pour notre santé ou celle des animaux environnants. En offrant un habitat accueillant aux chrysopes et en utilisant leurs larves comme agents de contrôle biologique efficace contre les ravageurs du jardin, vous pouvez aider à créer un écosystème sain et durable où toutes sortes vivent harmonieusement ensemble.

Le rôle écologique et économique de la chrysope dans l’agriculture et la lutte biologique

La présence de la chrysope peut être très bénéfique pour les agriculteurs et les jardiniers, car cet insecte est un prédateur naturel efficace contre de nombreux ravageurs des cultures. Effectivement, la chrysope se nourrit principalement d’insectes tels que les pucerons, les cochenilles ou encore les acariens qui peuvent causer des dégâts considérables aux plantations.

Grâce à son appétit vorace pour ces ravageurs, l’utilisation de pesticides chimiques nocifs pour l’environnement et la santé humaine peut être réduite voire éliminée totalement dans certains cas. Les cultivateurs biologiques ont donc tout intérêt à encourager la présence de cet insecte sur leur exploitation agricole en créant un environnement favorable à cette espèce.

Utiliser des méthodes naturelles comme le contrôle biologique permet aussi aux producteurs agricoles d’économiser de l’argent en évitant d’utiliser des produits chimiques coûteux ainsi qu’en diminuant les risques liés aux perturbateurs endocriniens présents dans ces derniers.

Dans le domaine de l’horticulture ornementale, aussi connue sous le nom de paysagisme urbain ou rural selon le lieu d’intervention, où il y a souvent une forte demande esthétique mais aussi un usage massif d’intrants phytosanitaires (pesticides) afin que chaque plante soit ‘parfaite’, la consommation élevée par certains professionnels pourrait facilement être remplacée par une solution écologique durable. La chrysopelle est alors utile afin de rendre sa place au respect environnemental face aux usages excessifs de produits phytosanitaires qui sont nocifs pour la biodiversité.

La chrysope est un insecte précieux dans l’agriculture et l’environnement en général. En encourageant leur présence et en utilisant leur potentiel prédateur comme mesure de lutte biologique contre les ravageurs du jardin, nous pouvons contribuer à maintenir des écosystèmes sains et durables tout en réduisant les coûts économiques liés aux pesticides chimiques. C’est donc une solution écologique simple mais efficace pour promouvoir une agriculture durable ainsi qu’un paysagisme respectueux de notre environnement.

Partager :