Les changements du dispositif Pinel en 2021

2
Partager :

Le dispositif Pinel permet de bénéficier d’un certain taux de défiscalisation selon la durée locative du logement. C’est un dispositif qui vise à encourager les Français à investir dans le logement locatif en particulier. Depuis le 1er janvier 2021, quelques changements ont été apportés dans le champ d’application du dispositif et sur les taux de défiscalisation.

Encore 3 ans pour profiter des avantages de la loi Pinel

 

A lire en complément : Comment puis-je payer les frais de notaire ?

Il a été décidé que le dispositif Pinel soit opérationnel jusqu’en 2024. La loi des finances 2021 a par contre apporté quelques changements dans les applications de la loi Pinel et son champ d’action. Pour ce qui est de l’essence même de cette loi, aucun changement significatif n’est à signaler. Le dispositif Pinel reste un moyen de défiscalisation dans le domaine de l’investissement locatif.

D’une manière générale, il y a seulement deux changements majeurs dans le dispositif Pinel depuis 2021. Le premier concerne les biens immobiliers éligibles au dispositif Pinel. Le second consiste en un rabotage des avantages fiscaux à partir de l’année 2023. Selon les spécialistes, l’année 2024 marquerait vraisemblablement la fin du dispositif Pinel.

A découvrir également : Le marché immobilier sous-tension à Montpelier

Les maisons individuelles ne sont plus éligibles Pinel

Le dispositif Pinel a connu bon nombre d’adeptes et de détracteurs. Ces derniers ont avancé que le dispositif n’est pas efficace et qu’il coûte beaucoup d’argent à l’État. Les défenseurs de la loi Pinel avancent que c’est un dispositif très fonctionnel. Malgré tout, des changements ont dû être faits et cela commence par la sortie des maisons individuelles du champ d’application Pinel.

Depuis le début de cette année, seuls sont éligibles à la loi Pinel les logements locatifs. D’un qu’un logement ne fait pas partie d’un bâtiment d’habitation collectif, celui-ci ne sera pas éligible. Ainsi toute maison et villa individuelles en copropriété sera également exclue du système. Tout cela veut dire que si vous investissez dans des appartements pour les mettre en location, ceux-ci peuvent être éligibles.

Réduction des avantages fiscaux à partir de 2023

Pour rappel, les réductions fiscales permises par le dispositif Pinel sont respectivement 12%, 18% et 21% pour une location d’une durée de 6 ans, 9 ans et 12 ans. Si vous investissez à partir de maintenant jusqu’au 1er janvier 2023, vous pouvez encore profiter de ces avantages comme tels. À compter de cette date, ces avantages fiscaux seront rabotés.

Les taux de réduction dès 2023

Si vous vous engagez à louer un appartement Pinel pour une durée de 6 ans, la réduction fiscale sera de 10.5%. Pour une durée locative de 9 ans, ce sera 15% et pour une location de 12 ans, vous bénéficierez de 17.5% de réduction.

Les taux de réduction dès 2024

C’est à partir de l’année 2024 que le rabotage se fera particulièrement sentir. Par ailleurs, ce sera la dernière année où le dispositif sera encore en vigueur. Dès le 1er janvier 2024, les taux d’avantages fiscaux seront respectivement de 9%, 12% et 14%.

Partager :