Tapis oriental : histoire et caractéristiques

440
Partager :

Symbole d’élégance et très apprécié dans de nombreux foyers, le tapis d’Orient ou oriental est un tapis sophistiqué chargé d’histoire. Il est si populaire que vous pouvez en trouver des copies dans les grandes marques de décoration. Ce  tapis oriental à lui seul est rempli de milliers d’années d’histoire : focus.

Le tapis oriental et ses multiples histoires

Le tissage de ces tapis, également appelés tapis persans, est un art qui se véhicule de génération en génération. À l’origine, les nomades l’utilisaient pour se protéger du froid. Au fil du temps, il est devenu un élément décoratif dans l’habitat persan des peuples sédentaires. Ses motifs proviennent de racines, de plantes et même d’insectes. De nombreux matériaux sont utilisés dans la conception, notamment la soie et la laine.

A lire également : Buffet scandinave : un meuble incontournable pour un intérieur moderne

Technique du nœud

La méthode de fabrication utilisée pour la conception est la méthode de nouage, qui varie selon les régions. Cependant, retient deux types sont les plus pratiqués :

  • le nœud turc Turksbaff
  • le nœud persan Farsbaff.

Concernant les tons, ils sont riches et chauds, et certaines couleurs peuvent avoir des nuances de brun ou de rouge.

A découvrir également : Découvrez comment sublimer votre intérieur avec du travertin

Variété de tapis d’Orient

Il se décline de nombreux types de tapis orientaux. Cependant, certains types se démarquent et ont retenu l’attention du monde entier. Certains deviennent célèbres grâce à leurs caractéristiques uniques, entre autres :

Les tapis Marocains

Ce tapis oriental est vieux de plusieurs centaines d’années et provient du Maroc. Il a été fabriqué par une famille partageant simplement ses connaissances avec d’autres fabricants de tapis. Ces textiles sont nommés tapis berbères et se composent de :

  • laine lourde
  • moutons des montagnes de l’Atlas
  • poil de chameau.

Les tapis persans

Ils sont anciens, célèbres et possèdent une histoire particulière. Les tapis persans ont été fabriqués en Iran il y a de cela plusieurs années. La fabrication est un processus qui requiert du temps et des efforts. Il n’est pas tissé par un seul groupe, car de nombreuses personnes participent à sa production.

Ils se caractérisent par un matériau épais. Le coton et la soie font de tapis originaux. De plus, le fait d’être tricoté à la main donne à chaque pièce une qualité tout à fait unique. Chaque nœud du style persan est asymétrique, permettant d’obtenir facilement l’épaisseur parfaite.

Conseils d’aménagement et d’entretien

Si votre salon présente des éléments de design minimalistes, vous pouvez créer un contraste intéressant avec un tapis oriental aux motifs complexes. De cette manière, la pièce elle-même devient un élément de design et alloue de la personnalité à toute la pièce. De même, utilisez votre tapis en tant que point central de la déco de la pièce. Par la suite, vous pouvez ajouter des accessoires.

Entretien régulier

Les tapis nécessitent un entretien régulier pour conserver leur aspect d’origine le plus longtemps possible. Une fois par an, nettoyez votre tapis avec un détergent très absorbant, en : 

  • l’étalant uniformément, 
  • frottant avec une brosse
  • passant l’aspirateur pour éliminer la saleté.

Pensez à bien rincer le tapis oriental, si vous utilisez du savon, afin d’éliminer tout résidu restant qui pourrait facilement accumuler la saleté. En fonction du trafic et de l’épaisseur des fibres, vous pouvez aussi, tous les deux à trois ans, faire appel à un professionnel pour un nettoyage plus approfondi.

Partager :