En 20 ans, les loyers toulousains ont augmenté de 281 % : on vous explique pourquoi

10
Partager :

Depuis les années 2000, le pouvoir d’achat immobilier des Français a chuté de 35 %. Parallèlement, la ville rose subit de plein fouet la flambée des prix de ses loyers. Pourquoi une telle hausse ? Toulouse est-elle la seule ville touchée ? Est-ce le bon moment pour investir ? Autant de questions auxquelles il convient une petite mise en lumière.

Les loyers toulousains restent moins chers que ceux d’autres métropoles françaises

Commençons cet article par une bonne nouvelle. Malgré ce constat partagé, il reste possible de trouver des loyers abordables dans la périphérie de la ville rose. Certaines zones exposent encore des tarifs intéressants. On peut voir des biens immobiliers à 9,3 euros/m2 à Saint-Jory, 10,7 euros/m2 à Labège ou encore 12,9 euros/m2 à Ramonville-Saint-Agne. D’après de nombreux notaires et agents immobiliers, les loyers à Toulouse vont probablement se stabiliser dans les années à venir. Pourquoi ? Parce que les prix de l’immobilier ont atteint un plafond et les investisseurs étrangers ont déjà acheté la plupart des logements à des prix élevés. C’est peut-être le moment de faire une estimation immobilière à Toulouse avec RealAdvisor.

A lire aussi : Comment connecter un poêle à 4 fils ?

Pourquoi une telle hausse des prix de l’immobilier toulousain ?

En se penchant sur les statistiques, on constate que les loyers toulousains ont augmenté en moyenne de 14 % chaque année ces deux dernières décennies. Nous avons cherché à connaître la raison du pourquoi et en sommes parvenus à la réponse suivante : le manque de logements au sein de la ville rose. Alors que la population toulousaine a augmenté de presque 20 % en 20 ans, le nombre de logements n’a, quant à lui, progressé que de 6 %. Cela crée forcément une tension sur le marché et explique en partie la hausse des prix. Toutefois, ce n’est pas la seule raison. Toulouse est une ville attractive, attirant de nombreux investisseurs étrangers. Ces derniers mettent la main sur des biens immobiliers à des tarifs toujours plus chers, contribuant à gonfler le prix des loyers environnant.

Toulouse est-elle la seule ville touchée ?

Non, loin de là. De nombreuses grandes villes voient leurs loyers grimper à vive allure. À Paris, Lyon, Marseille ou encore Bordeaux, les loyers ont augmenté d’environ 20 % en 10 ans. Néanmoins, c’est Toulouse qui décroche la première place du podium en matière d’augmentation tarifaire. Ce phénomène touche également les petites villes françaises, comme Agen ( 191 %) ou Montauban ( 163 %). Les agences immobilières à Toulouse constatent une forte demande s’agissant des biens situés en centre-ville et surtout pour les appartements anciens.

A lire également : Comment faire une plante d'une maison sans architecte ?

Est-ce le bon moment pour investir à Toulouse ?

Au vu de ces explications, on peut se demander si c’est encore le bon moment d’investir dans cette ville. La réponse est oui ! Les prix de l’immobilier toulousain préservent encore des tarifs abordables en comparaison avec ceux des autres grandes villes de France. De surcroît, la rentabilité locative demeure élevée. Alors, que faire ? Si vous êtes tenté par l’investissement locatif à Toulouse, n’hésitez pas à faire appel à une agence d’estimation immobilière. Cette dernière vous aidera à estimer au mieux votre bien et à dénicher les acheteurs ou les locataires les plus sérieux.

Partager :