Escalier en bois : comment entretenir une tremie escalier ?

1005
Partager :

Comme son nom l’indique, un escalier en bois est fait de bois et sert à la marche ou à l’ascension. Il est donc essentiel de veiller à ce que votre escalier soit sûr et fonctionnel pour les utilisateurs. Jetons un coup d’œil rapide aux problèmes courants que vous devez résoudre pour maintenir votre escalier en bois dans un état impeccable.

Température

Tout d’abord, veillez à ce que votre maison soit correctement isolée afin que la température reste à un niveau homogène tout au long de l’année. Cela signifie que vous devez installer du double vitrage dans toutes les pièces, y compris le grenier, et colmater toutes les fissures et tous les trous avec des planches en céramique ou des planches à rainure et languette en bois. Vous pouvez également utiliser une feuille de plastique ou un matériau de couverture à base de feuille d’aluminium pour améliorer encore l’isolation.

A lire aussi : Les tendances déco de l'automne-hiver 2021 : comment donner un coup de frais à votre intérieur

Escalier en granit vs escalier en bois

Le granit est une pierre naturelle dure, durable et non poreuse. Il est généralement poli pour obtenir une finition lisse et brillante, ce qui le rend idéal pour un usage extérieur et intérieur. Il est également relativement peu coûteux par rapport à d’autres types de matériaux pour escaliers, tels que le marbre ou l’ardoise. En raison de son faible poids par rapport à d’autres types de pierres, le granit est un excellent choix pour augmenter les hauteurs de votre maison.

Utilisation

A lire aussi : Illuminer avec style : le pouvoir d’un lustre Art Déco

Les sols de la salle de bain ne sont pas tous identiques.

Nettoyage

L’escalier, comme d’autres éléments de votre maison, accumule la poussière et la saleté au fil du temps, ce qui le rend moins utilisable. Pour que votre escalier en bois conserve son aspect neuf, vous devez le nettoyer au moins une fois par semaine à l’aide d’une solution savonneuse douce et d’un chiffon humide. Cela permettra de conserver une couche fraîche de peinture ou de vernis.

Les escaliers sont des lieux de passage et d’échange.

Friction

Les vieux escaliers en bois accumulent l’usure au fil du temps, ce qui rend les marches moins lisses et, par conséquent, plus glissantes. C’est pourquoi il est important de nettoyer et de lubrifier régulièrement vos escaliers avec une huile naturelle comme l’huile de lin ou une cire de polyéthylène. Un chiffon avec une serviette douce ou une brosse suffira à enlever l’excès d’huile avant qu’elle ne commence à couler sur les côtés des marches. Vous devez également veiller à ce que votre escalier soit bien équilibré (c’est-à-dire qu’il comporte le même nombre de marches de chaque côté) afin de minimiser le risque de glissade.

Durabilité

Plus vous utilisez votre escalier, plus il se détériore. Cela est particulièrement vrai si vous avez des enfants ou des animaux de compagnie qui aiment jouer sur l’escalier ou s’il est situé dans une zone humide de votre maison. Une façon de préserver l’intégrité structurelle de votre escalier tout en lui conservant son aspect neuf est de le construire avec un rail non métallique. En effet, le métal peut réagir à l’humidité de l’air et former de la rouille. Si votre escalier est en bois, il est préférable d’utiliser une rampe en bambou ou en bois.

« Veillez à sceller l’escalier avec un bon produit d’étanchéité ou une couche de peinture en poudre et, s’il se trouve dans une zone où le taux d’humidité est élevé, il est conseillé d’utiliser un ventilateur pour extraire l’humidité de l’air. »

Apparence

En plus d’être sûr et fonctionnel, votre escalier en bois doit également correspondre à l’esthétique de votre maison. En d’autres termes, il doit se fondre dans la décoration intérieure de votre maison afin de ne pas attirer excessivement l’attention sur lui. Si nécessaire, vous pouvez toujours ajouter des accessoires assortis, tels que des bibelots ou des pots de fleurs sur la marche, afin de lui donner un aspect plus cohérent.

Comme pour tout autre escalier en bois, il est important d’avoir une vue d’ensemble de la maison.

Protection contre l’humidité

L’un des plus grands ennemis d’un escalier en bois est l’humidité. Cela peut entraîner la pourriture du bois, une décoloration et des problèmes structurels à long terme. Pour protéger votre escalier contre l’humidité, pensez à bien le maintenir propre et sec autant que possible.

Si vous avez un sous-sol humide, assurez-vous qu’il y a suffisamment de ventilation dans la zone pour empêcher l’accumulation d’humidité. Vous pouvez aussi utiliser un déshumidificateur pour aider à réduire le taux d’humidité dans l’espace. Les produits chimiques tels que les fongicides peuvent aussi être utilisés pour prévenir les moisissures et autres champignons qui se développent sur le bois humide.

Pensez à bien vérifier régulièrement votre maison afin de détecter tout signe d’infiltration d’eau ou de fuite qui pourrait causer des dommages au bois de votre escalier. En cas de problème, n’hésitez pas à contacter immédiatement un professionnel qualifié pour effectuer les réparations nécessaires avant que cela ne devienne grave.

Lorsqu’une tempête approche ou lorsqu’il pleut abondamment, pensez toujours à couvrir votre escalier avec une bâche imperméable afin qu’il reste bien protégé contre toute humidité extérieure pouvant nuire au bon état du matériau en question.

Rénovation et réparation des escaliers en bois

Même avec les meilleurs soins d’entretien, il peut être nécessaire de procéder à des réparations et à une rénovation de votre escalier en bois. Si vous remarquez que votre escalier commence à se décolorer ou présente des zones ébréchées ou endommagées, c’est un signe qu’il faut remplacer complètement ces parties endommagées. Il faut faire appel à un professionnel qualifié dans cette situation car cela nécessite non seulement des compétences particulières mais aussi un outillage spécialisé qui permettra d’effectuer le travail correctement tout en évitant toute autre détérioration supplémentaire au reste de l’escalier.

La rénovation complète d’un escalier peut aussi être effectuée si celui-ci a été négligé pendant longtemps ou s’il ne répond plus aux normes actuelles en matière de sécurité. Cela implique généralement le remplacement complet des planchers et leur installation sur une structure nouvellement construite afin d’améliorer la résistance globale tout en offrant un aspect moderne qui conviendra à votre goût.

Il faut comprendre que l’entretien approprié d’un escalier en bois ne se limite pas aux soins réguliers tels que le nettoyage et la protection contre l’humidité. Il peut aussi être nécessaire de procéder à des réparations mineures ou majeures selon les besoins. En suivant ces conseils simples, vous pouvez maintenir votre escalier en bon état pendant des années tout en évitant les dépenses excessives liées au remplacement complet du matériau.

Partager :