Le marché immobilier sous-tension à Montpelier

1424
Partager :
Le marché immobilier sous-tension à Montpelier

Actuellement, l’immobilier à Montpelier est en pleine crise. Le prix ne cesse de croitre et n’est pas prêt de baisser. La pression démographique de l’autre côté connait également une croissance importante. Il n’y a plus aucune différence de prix entre un appartement neuf et ancien.

Quels sont les facteurs responsables d’u e telle situation ? Pourquoi ce changement brusque alors que Montpelier a été récemment glorifié par sa position parmi les villes les plus promoteurs de la France en immobilier ?

A lire en complément : Les nouvelles tendances en architecture d'intérieur pour cette année

Une surprise pour les experts en immobilier

En effet, la situation immobilière n’est plus ce qu’il était. Ce changement s’est fait remarquer par les professionnels de ce secteur. Ces derniers n’ont pas manqué de donner leurs opinions par rapport à cette nouvelle tendance.

Cette augmentation de prix a commencé il y a trois ans surtout dans les quartiers de l’Écusson. Les biens se vendent à des prix jamais vus comme quoi une propriété de 17 min 2 s est montée à plus de 95 000 euros. Le mètre carré est donc estimé à 5 500 euros. Une somme vraiment considérable qui n’a jamais été vue dans le marché de l’immobilier.

A lire aussi : Optimisez l'isolation thermique de votre maison avec ces solutions efficaces

Ce n’est pas tout, ce changement arrive jusqu’au côté nord de la ville de Montpelier. D’après le témoignage de Léa Ceidera, associer au sein de l’agence Guy Hoquet Montpelier Nord, une propriété estimée à 185 000 euros est montée jusqu’à 230 000 euros. Vous pouvez voir que la différence de prix n’est plus du tout raisonnable, mais qui dépasse de loin une valeur plus qu’accessible.

montpellier

Un nouveau projet de construction pour la ville de Montpelier

Malgré la hausse de prix dans l’immobilier à Montpelier, cette ville reste une ville attractive. À cet effet, la demande n’arrive toujours pas à la cheville de l’offre d’où le projet de nouvelle construction de logement. C’est devenu un projet obligatoire vu que chaque année, on constate plus de 3000 nouveaux habitants. Après tout, Montpelier est la 7e métropole de la France.

Le fait est que la ville de Montpelier ne manque pas de ressource attractive, reste un des facteurs importants dans le changement du coût de l’immobilier. Récemment, 1000 appartements ont été livrés pour combler ce manque en attendant les 500 autres.

Cependant, l’offre est toujours inférieure à la demande. Généralement, ce projet de construction devrait soulager la tension immobilière, mais ce n’est toujours pas le cas. La situation démographique n’améliore pas non plus la situation. Les investisseurs profitent de cette opportunité pour poser leur marque presque dans toute la ville de France.

Peut-on espérer un avenir dans l’immobilier à Montpelier ?

Le plus étonnant c’est que malgré la hausse des prix, la demande reste plus importante que l’offre. Malgré les efforts pour détendre la tension immobilière, aucun changement n’a été remarqué. De ce fait, on peut espérer un avenir meilleur pour les promoteurs immobiliers. De plus, personne ne sait comment demain sera fait.

À voir le développement de la ville de Montpelier tant au niveau démographique que structurel, un investissement dans ce domaine ne sera pas une perte. Seule une construction en masse pourrait influencer le prix de l’immobilier vu que même avec 1500 appartements, aucun impact ne s’est fait ressentir.

Les défis à relever pour les investisseurs immobiliers à Montpelier

Malgré les perspectives prometteuses du marché immobilier de Montpellier, il existe encore des défis à relever pour les investisseurs immobiliers. L’un des principaux défis est la difficulté de trouver des terrains disponibles pour la construction. En effet, l’urbanisation rapide et l’augmentation de la population ont entraîné une saturation de nombreuses zones constructibles.

Le deuxième défi majeur réside dans le coût élevé de l’immobilier à Montpellier. Les prix actuels sont bien au-dessus du budget moyen d’un acheteur ou même d’un locataire lambda. Les promoteurs doivent donc trouver un moyen d’introduire des offres accessibles tout en garantissant leur rentabilité.

Un autre défi qui se pose aux investisseurs immobiliers est lié à la compétitivité du marché. Avec une demande accrue depuis ces dernières années, plusieurs entreprises se disputent le contrôle sur ce marché porteur qu’est celui de Montpellier.

Les solutions proposées par les différents acteurs seront-elles suffisantes pour relever tous ces défis ? Seul l’avenir nous le dira ! Certainement que cela demandera beaucoup plus que simplement construire plus ou baisser les prix !

Les opportunités à saisir malgré la tension sur le marché immobilier de Montpelier

Malgré les défis auxquels sont confrontés les investisseurs immobiliers à Montpellier, il existe encore des opportunités intéressantes pour ceux qui cherchent à se lancer dans ce marché porteur.

D’abord, l’emplacement géographique de la ville est un atout majeur. Située sur la côte méditerranéenne française et entourée de montagnes où vous pouvez skier en hiver et profiter des randonnées en été, Montpellier attire non seulement les touristes français mais aussi internationaux. Les demandeurs d’emploi venant du monde entier viennent aussi s’y installer car c’est une ville universitaire très dynamique avec sa fac de médecine mondialement connue où l’on trouve plus de 10% d’étudiants étrangers chaque année. Cette demande élevée crée alors un potentiel locatif important pour les investisseurs souhaitant louer leur bien immobilier.

Le marché immobilier à Montpellier offre aussi des possibilités liées au développement durable. Effectivement, beaucoup de projets écologiques sont encouragés par la municipalité, impliquant notamment des constructions basse consommation ou bien encore l’utilisation de matériaux durables afin de réduire l’empreinte environnementale.

Certains quartiers moins prisés offrent des possibilités intéressantes pour ceux qui cherchent à investir tout en évitant le prix excessif du centre-ville historique. Ces zones peuvent avoir besoin d’un peu de revitalisation ou être situées près d’une ligne ferroviaire (comme la gare Saint-Roch) mais peuvent être des endroits idéaux pour acheter à bas prix et revendre plus tard avec une belle plus-value.

Malgré la tension sur le marché immobilier de Montpellier, il y a encore des opportunités intéressantes pour les investisseurs immobiliers. Il faudra cependant faire preuve d’ingéniosité et de créativité afin de trouver les solutions adéquates pour relever les défis rencontrés dans ce milieu compétitif.

Les conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier de Montpelier

La crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 a eu un impact significatif sur le marché immobilier de Montpellier. Les mesures de confinement ont entraîné une chute des ventes et des locations, avec une baisse importante du nombre d’acheteurs potentiels.

Cela s’est traduit par des prix en baisse, mais aussi par un ralentissement dans la construction de nouveaux logements. Effectivement, les entreprises du secteur ont été contraintes d’arrêter leurs chantiers pendant plusieurs mois, ce qui a retardé l’offre de biens immobiliers neufs.

Cette situation n’a pas duré éternellement et le marché immobilier est désormais en train de se redresser progressivement. Les investisseurs sont toujours présents pour saisir les opportunités proposées par le marché montpelliérain grâce aux avantages qu’il offre comme sa localisation géographique ou son potentiel locatif important pour les étudiants internationaux venus poursuivre leur formation dans ses universités renommées.

Aujourd’hui encore, il existe certains blocages : les agences immobilières font face à une demande bien plus forte que l’offre disponible sur le marché. Les prix restent élevés. L’évolution constante des règles sanitaires pose aussi problème pour la réalisation des visites immobilières ainsi que lorsqu’on doit faire appel aux services d’un notaire notamment pendant les périodes où ils privilégient au maximum le télétravail.

Malgré un début de crise difficile pour le marché immobilier montpelliérain, celui-ci semble trouver son chemin vers une reprise. Cela dit, les défis ne sont pas encore tous relevés et il reste encore des obstacles à surmonter dans cette période instable marquée par l’émergence en français du concept « distanciation sociale ».

Les quartiers les plus attractifs pour investir dans l’immobilier à Montpelier

Malgré la crise sanitaire, le marché immobilier de Montpellier reste attractif pour les investisseurs. Certains quartiers se distinguent particulièrement grâce à leurs atouts et leur potentiel locatif important.

Le centre historique est sans conteste l’un des quartiers les plus prisés de la ville. Avec son charme inimitable, ses rues pavées et ses bâtiments anciens, il attire de nombreux acheteurs en quête d’authenticité. Les prix y sont cependant élevés, donc pensez bien à réfléchir avant d’y investir.

Autre quartier phare : Antigone. Situé à proximité du centre-ville, il bénéficie d’une architecture moderne qui ne laisse personne indifférent. Il s’agit aussi d’un secteur en plein développement avec la construction constante de nouveaux bâtiments résidentiels répondant aux normes environnementales du XXIème siècle, ainsi que les nouvelles infrastructures souterraines, comme par exemple une nouvelle station de métro prévue pour 2025. Le tramway passe sur cette ligne, ce qui permet un accès facile aux différentes parties de la ville.

Le quartier Port Marianne est également très apprécié des investisseurs immobiliers. Effectivement, situé dans une zone privilégiée proche des plages ainsi que du nouveau complexe commercial Odysseum où grands magasins côtoient cinéma et restaurants, son emplacement géographique séduit bon nombre d’acheteurs souhaitant profiter au maximum des activités proposées sur place.

Cela dit, pensez à ne pas vous limiter à ces trois quartiers pour investir dans l’immobilier montpelliérain. Effectivement, la ville regorge d’autres endroits intéressants, et en particulier les secteurs en périphérie qui peuvent être attractifs pour des acheteurs cherchant un cadre de vie plus verdoyant, comme par exemple Les Beaux-Arts ou encore le nouvel éco-quartier Ovalie.

Peu importe le quartier choisi, pensez à bien vous renseigner avant d’investir dans l’immobilier à Montpellier. La crise sanitaire a modifié la donne du marché immobilier français, mais grâce à ses bonnes conditions climatiques et sa situation géographique privilégiée entre mer et montagne, Montpellier garde un certain dynamisme sur son marché immobilier, ce qui peut offrir aux investisseurs une belle opportunité de réaliser leur projet tout en alliant rentabilité et qualité de vie.

Partager :