Comparatif chauffage : lequel est le plus économique ?

22
Partager :

Pompe à chaleur, chauffage au bois, radiateurs électriques, chaudière à gaz … les solutions pour se chauffer ne manquent pas ! La question se pose alors : laquelle est la plus économique ? Ce critère se traduit par l’utilisation de l’énergie la plus compétitive sur le marché, tout en offrant un confort thermique optimal.

A lire aussi : Pourquoi choisir une pergola alu ?

Quels sont les critères à prendre en compte pour un chauffage économique ?

Le prix de l’énergie

Le prix de la matière première est le premier élément à prendre en compte. Le choix se fait entre l’électricité, le gaz naturel ou propane, le fioul ou le bois de chauffage. D’ailleurs, cette dernière énergie est la plus économique, avec un cours stable. Quant au gaz, à l’électricité et au fioul, leur prix est assez fluctuant.

L’isolation thermique du domicile

Certes, l’installation d’un mode de chauffage économique est un excellent début, mais il est indispensable que le logement ait une isolation optimale. A défaut, les efforts d’économie resteront vains. Force est de mentionner qu’un logement mal isolé consomme davantage en énergie. Avant de choisir son système de chauffage, il serait plus judicieux de vérifier l’isolation de son domicile.

Lire également : Combien de pizzas par personne ?

Les besoins de chauffage des occupants

Autre point important pour définir la rentabilité d’un chauffage : les besoins des occupants. Cela inclut le mode de vie, le type de logement, la superficie habitable, la localisation du bien et enfin les attentes de chaque membre du foyer. Il faudra trouver un compromis entre ces différents facteurs afin de trouver le parfait système de chauffage.

Le prix de l’équipement et son entretien

Lors du choix d’un système de chauffage, il est indispensable de prendre en compte le budget à allouer à l’équipement. Ce poste de dépense concerne aussi bien le prix de l’équipement ainsi que son installation, mais aussi son entretien.

Heureusement, des aides financières sont disponibles pour réduire le coût d’achat et la pose de l’équipement. Pour s’assurer d’en recevoir, il est indispensable de procéder à une comparaison. A noter que les appareils les plus récents et innovants sont les plus chers sur le marché.

Quel chauffage choisir : comparatif 2021

Poêle ou chaudière à bois

Force est de mentionner que le bois est l’énergie la plus abordable sur le marché du chauffage. Cela est valable qu’il s’agisse de bûches de bois ou de granulés. Comparé au poêle à granulés, le modèle à bois est considéré comme étant le système de chauffage le plus rentable et le plus économique. C’est ainsi qu’on lui attribue à la fois performance, économie et écologie.

Pompe à chaleur

De plus en plus de consommateurs optent pour la pompe à chaleur. C’est ainsi que la retrouve davantage dans les logements neufs. Si elle est autant appréciée c’est parce qu’elle utilise la chaleur extérieure afin de chauffer l’habitation. Bien qu’elle soit assez chère à l’achat, la pompe à chaleur permet pourtant de réduire la facture énergétique de 60%.

Chaudière gaz à condensation

Le gaz se veut être une énergie permettant un confort thermique convenable aux habitations. Dans cette gamme, les modèles les plus compétitifs lorsqu’il est question de faire des économies quotidiennes restent les chaudières basse température ou à condensation. En effet, la chaudière basse température assure une réduction de la facture énergétique de 30% par rapport aux autres chaudières à gaz.

Radiateurs à inertie

A l’achat, il s’agit de la solution de chauffage la plus économique. Le radiateur à inertie se veut également l’équipement le plus économique parmi la gamme d’équipement de chauffage électrique. Toutefois, à l’usage, la facture reste assez élevée par rapport aux autres installations indiquées ci-dessus. En effet, le prix d’électricité au quotidien ne lui permet pas d’être considéré comme un chauffage économique. Par ailleurs, il peut s’avérer intéressant si le logement est parfaitement isolé avec moins de 100 m². La seule condition est que les besoins de chauffage soient ponctuels.

Partager :