Comment agrandir une petite terrasse ?

23
Partager :

Tania Franco Sena

Le rêve de prendre un petit-déjeuner entouré de verdure ou de lire le journal au son du chant des oiseaux est également possible pour ceux qui vivent dans un appartement. Il suffit de jeter un coup d’œil à la décoration et à l’aménagement paysager de la terrasse, ce qui en fait une sorte de mini-cour.

Lire également : Comment enlever un sol en PVC ?

Après tout, le manque d’espace de la plupart des appartements modernes fait des terrasses un endroit précieux. C’est sur la terrasse, aussi petite qu’elle soit, qu’il est possible d’apporter un peu de vert dans l’appartement. « La fonction esthétique de la terrasse est d’être une petite cour arrière », explique l’architecte Ana Maria Wey. « Même petit, un balcon est précieux, car il permet un éclairage accru dans la pièce », ajoute l’architecte Thereza Dantas. « La tendance est de plus en plus à transformer les balcons en un lieu de coexistence agréable », déclare également l’architecte Flávio Butti.

Face à tant de preuves, il semble simple d’installer une belle terrasse. Une pure illusion. De l’avis de architectes et décorateurs, le problème numéro un auquel se heurte la décoration de ces espaces est précisément le manque d’espace. « La terrasse doit être d’au moins 1,5 mètre de large pour pouvoir être meublée. Cependant, il y a des balcons de 0,80 m ou 1 m de large qui, lorsqu’ils sont complétés par des vases appropriés, améliorent au moins l’aspect intérieur de l’appartement », explique Ana Maria Wey.

A découvrir également : Comment placer une piscine à flanc de colline ?

Tania Franco Sena

Avant de partir pour le choix des meubles et des plantes, il vaut la peine de prendre soin du sol de la terrasse. De l’avis de l’architecte Thereza Dantas, l’idéal est d’unifier le sol de la pièce avec celui du balcon : « En égalant le sol, la taille de la pièce augmente automatiquement ». Dans le cas des chambres dotées de parquet, il est possible de placer une terrasse en bois sur la terrasse. Cependant, le bois nécessite un entretien adéquat : il se fissure et se dessèche en raison de l’exposition au soleil et, éventuellement, de la pluie. Par conséquent, il doit être poncé et verni avec un vernis approprié tous les 18 mois, enseigne au moins comment architecte. « C’est le même soin qu’on a avec les cadres en bois d’une résidence », compare-t-il.

Une autre idée consiste à tapir le sol existant de cailloux ou de cailloux. Dans ce cas, il faut prendre soin de l’écoulement de l’eau. « Les galets ne peuvent pas boucher le drain de la terrasse. Idéalement, un architecte devrait étudier le cas », explique Flávio Butti. Les cailloux et les cailloux peuvent également être utilisés comme ressource pour construire un faux jardinier sur le sol, puis complété avec des pots (c’est une bonne idée de remplir les coins d’un long balcon).

Partager :