Combien de terrain faut-il pour une maison de plain-pied ?

6
Partager :

Envisagez-vous de planter des poivrons à la maison ? Super idée ! Il existe plus de 25 variétés disponibles pour la plantation, chacune ayant une saveur, un arôme et un niveau de piquant uniques. Planter à la maison peut être une excellente occasion de goûter ces différentes saveurs et de tomber encore plus amoureux de toutes les possibilités offertes par cet ingrédient.

Pour vous aider, nous avons préparé 6 conseils qui aideront à garder votre poivron beau, fort et super productif !

A voir aussi : Le marché immobilier sous-tension à Montpelier

1 – Préparer la zone de plantation

L’endroit où vos plantes pousseront est très important pour une culture réussie. Choisissez un endroit ensoleillé et un vase bien drainé (voir ici comment préparer un vase). Préférez utiliser un substrat de jardinage de bonne origine pour éviter que le sol ne présente des restes d’autres plantes ou insectes. L’idéal est de planter initialement en semis et, une fois que les semis atteignent 10 cm de hauteur, les transférer dans des lits ou vases. La taille recommandée du pot est d’au moins 30 cm de profondeur.

2 – Semer

Les poivrons n’aiment pas le froid, alors laissez semer à un moment où les températures ne tombent pas trop pendant la nuit. Pour vous assurer que vous plantez au bon moment, vérifiez au dos de l’emballage les mois indiqués pour votre région. Si vous plantez en semis, déposez 3 graines dans chaque niche en les recouvrant doucement d’une fine couche de substrat (les graines ne doivent pas être trop profondes dans la terre, car cela peut rendre difficile la germination). Si vous préférez planter directement dans le pot ou le lit, déposez également 3 graines dans chaque petit trou et assurez-vous qu’elles sont à au moins 30 cm les unes des autres.

A lire aussi : Quel est l'âge de l'exonération fiscale audiovisuelle ?

3- Irriguer

Arrosez doucement avec un vaporisateur tous les jours pour que la terre soit humide mais non trempée. Arroser trop ou brusquement est dangereux, car il peut rendre la terre très compacte, comme une brique, et empêcher la graine de fixer les racines et de pousser.

4 – Que faire des premières fleurs ?

Cela peut sembler étrange, mais l’enlèvement des premières fleurs ne causera aucun dommage à la plante, au contraire, cela aidera à canaliser l’énergie directement vers sa croissance. De cette façon, vous avez tendance à récolter des poivrons de plus en plus gros après la prochaine floraison.

5 – Garder la fertilisation

N’oubliez pas de nourrir vos plantes, c’est la seule façon dont elles auront la force et l’énergie nécessaires pour se développer. La fertilisation, lorsqu’elle est effectuée correctement, agit également comme une puissante prévention des maladies qui peuvent apparaître. Il est donc important de lui accorder l’attention nécessaire. Nous vous conseillons de faire la fertilisation avec Fertigarden tous les 30 jours. Voici comment fertiliser correctement.

6 – Récoltez vos fruits

Les fruits des poivrons peuvent être récoltés en vert ou en phase mûre (généralement les fruits mûrs deviennent rouges, mais il existe également des variétés de poivrons jaunes, oranges ou violets). Pour récolter sans danger pour la plante, utilisez des ciseaux de taille pour couper les poignées. Tirer les fruits avec la main peut nuire à votre poivron.

Vous avez aimé nos conseils ?

Il suffit maintenant de choisir les variétés que vous souhaitez cultiver et de mettre la main dans le potager !

Partager :